Créer mon blog M'identifier

Démarches mois par mois

Le 10 octobre 2014, 09:53 dans Maternité 0

Démarches mois par mois

Passée l’excitation de lire sur le test de grossesse les 2 petites barres bleus , il faut se plonger dans les joies des démarches administratives, des examens… c’est là commence le parcours du combattant, mais pas de panique ! Nous allons voir mois par mois comment va se dérouler votre grossesse.

Tout d’abord un tableau récapitulatif de ce qui vous attend mois par mois

 

Démarches et examens

1er mois Rendez-vous chez votre gynécologue
Echographie pelvienne
Analyses en laboratoire
2e mois 1er examen prénatal
Déclaration de grossesse
Choix de la maternité
Choix du mode de garde
3e mois Première échographie
Dépistage de la trisomie 21 fœtale
Annonce à son employeur
Reconnaissance anticipée
Rendez-vous chez le dentiste
4e mois Choix des cours de préparations à la naissance
Réunion d’information sur la naissance à la maternité
2e examen prénatal
5e mois 2e échographie
3e examen prénatal
6e mois 4e examen prénatal
Test du diabète gestationnel
7e mois 5e examen prénatal
Début des cours de préparations à la naissance
8e mois 3e échographie
6e examen prénatal
Rendez-vous avec l’anesthésiste
Attestation d’arrêt de travail
Préparer sa valise de maternité
Fin des cours de préparations à la naissance
9e mois 7e examen prénatal
Accouchement : la grande aventure commence maintenant !!!!

1er mois

 Rendez-vous chez votre gynécologue

Allez voir assez rapidement votre gynécologue ou le médecin pour confirmer que vous êtes bien enceinte. Vous aurez un petit examen sur place (poitrine, jambes, poids, tension, rythme cardiaque, le col). Un petit questionnaire sur les maladies des 2 familles sera également demandé.
Vous aurez également une batterie d’examens à faire dans un laboratoire par le biais d’une prise de sang (et ce n’est que le début) :
- Serodiagnostic de la toxoplasmose (infection parasitaire pouvant avoir des conséquences sur le fœtus)
- Cytologie cervico-uterine (c’est le fameux frottis que toutes les femmes adorent ;-)) pour dépister un éventuel cancer du col.
- Le groupe sanguin (si on a perdu son carnet de santé)
- RAI : Recherche d’agglutinines irrégulières : anticorps qui peut provoquer, en cas d’incompatibilité foeto-maternelle, une maladie hémolytique du bébé
- NFS ferritine : Protéine de mise en réserve du fer dans l’organisme. Son dosage dans le sang permet donc d’estimer les réserves en fer.
- TP TCA : Temps de coagulation d’un plasma traité dans des conditions particulières. Il permet d’explorer globalement l’ensemble des facteurs de la coagulation dits de la voie intrinsèque.
- Sérologie CMV : Le Cytomégalovirus appartient à la famille de virus du herpès.
- Sérologie hépatite B et C : Permet d’éviter la survenue de la cirrhose hépatique ou d’un carcinome hépato-cellulaire.
- Sérologie HIV : Human Immunodeficiency Virus, est le virus du sida
- VDRL TPHA : Venereal Disease Research Laboratory (ou VDRL) et Treponema Pallidum Hemagglutinations Assay (TPHA) sont des tests biologiques utiles au diagnostic de la syphilis
- Glycemie à jeun : taux de sucre dans le sang, varie en fonction des apports et des dépenses corporelles
- Gylcosurie : c’est la présence de glucose ou sucre dans les urines, mesurée pour dépister le diabète gestationnel
- Albuminurie : il s’agit d’une maladie du rein
La gynécologue vous demandera également de faire pratiquer une échographie pelvienne pour préciser la date du terme et du début de la grossesse par rapport aux dernières règles à faire dans un centre d’imagerie médicale. Sur place elle vous donnera à plus ou moins 3 jours la date de conception et donc la date approximative du terme.
Petit cadeau : vous repartirez avec une boite pleine d’échantillons, des bons de réduction, ainsi qu’un petit guide.

petit conseil Petits conseils : • Profitez également pour demander à la gynécologue de faire une attestation on ne sait jamais cela peut servir.
• Achetez un petit carnet pour noter toutes vos questions

Les analyses en laboratoire

Faire la prise de sang dans le laboratoire pour tous les tests ci-dessus. Soyez à jeun pour la Glycémie

petit conseilPetit conseil : Y aller assez tôt le matin pour éviter de trop attendre. Et comme vous êtes à jeun, vous pourrez ensuite passer à la boulangerie pour vous faire un petit plaisir ;-)

L’échographie pelvienne

Attention aux dates : A faire entre 8e et la 10e semaine d’aménorrhée + 6 jours. Elle permettra de déterminer la datation de la grossesse (à 5 jours près), la vitalité du fœtus, ainsi que le nombre de fœtus. C’est la première fois (normalement) que vous « voyez » une sorte de petit haricot dans votre ventre et que vous entendez battre son coeur. C’est un moment très émouvant.
L’échographie est prise en charge à 70 % par la sécurité sociale.

petit conseilPetit conseil : surtout se rappeler la date de ses dernières règles pour déterminer la date de conception. Pas besoin de boire 3 heures avant. ½ litre d’eau, 30 minutes avant suffiront.

2e mois

1er examen prénatal

Revoir son gynécologue avec les examens et l’échographie. Il examinera vos résultats et les mesures à prendre si besoin. Il vous fournira les documents nécessaires pour l’alimentation à adopter si vous avez la toxoplasmose.

Il vous remettra ensuite un formulaire à 3 volets : 2 volets sont à envoyer à la Caisse d’allocation familiale (CAF), un autre volet à la Caisse d’assurance maladie. Cette démarche est indispensable au remboursement des frais médicaux occasionnés par la grossesse.
Il vous remettra également l’ordonnance pour faire la première échographie ainsi que les analyses à effectuer après la première échographie pour le dépistage de la trisomie 21 fœtale au cours du 1er trimestre de grossesse.

La déclaration de grossesse

La déclaration de grossesse doit être faite dans les 14 premières semaines de la grossesse auprès de la Caisse d’allocation familiale (CAF) et de la Caisse d’assurance maladie.
La CAF : cet organisme vous délivre une allocation dans le cadre de la Prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE). Cette allocation est versée du jour de la naissance de l’enfant au mois précédant son 3ème anniversaire. On touche également une prime de naissance de 930€ 2 mois avant la naissance.
Adressez le feuillet rose à votre caisse d’assurance maladie et les deux feuillets bleus a votre CAF. Cela est important pour pouvoir bénéficier des prestations sociales liées à la grossesse. Vous recevrez de l’assurance maladie le  guide de surveillance de la grossesse. Ce document vous indique le calendrier des examens médicaux à effectuer et beaucoup d’informations sur la santé pendant la grossesse. Vous aurez également les dates de votre congé maternité.

petit conseilPetit conseil : Pour remplir la déclaration de grossesse, ne pas hésiter à contacter son assurance maladie. Pensez ensuite à mettre à jour votre carte vitale !

Le choix de la maternité

Le choix est important et ne doit pas être pris à la légère. Ne tardez pas : Normalement il doit être fait dans les 2 premiers mois maximum (dans les grandes villes) après le début de la grossesse. Pensez à regarder le niveau de la maternité : celui-ci va de 1à 3. Ce n’est pas un critère de qualité mais une organisation des établissements hospitaliers et des cliniques. Ce sont les soins apportés au bébé qui font la différence de niveau de maternité :
- niveau 1 : accueillent les futures mamans dont la grossesse et le déroulement de l’accouchement ne présente aucun risque…
- niveau 2 : possèdent un service de néonatalogie ou de soins intensifs néonatals sur place ou à proximité. Elles peuvent accueillir des enfants dont la prématurité est supérieure à 33 semaines : ils ont besoin de soins mais pas de prise en charge lourde, notamment sur le plan respiratoire.
- niveau 3 : disposent d’un service de réanimation néonatale et sont spécialisés dans le suivi des grossesses pathologiques (hypertension pendant la grossesse, diabète gestationnel) ou multiples, celles dont on sait, dès la conception, qu’elles présentent un risque pour l’enfant à naître et les grands prématurés (moins de 33 semaines).
Certaines maternités acceptent que l’on vienne les visiter avant de faire son choix.

petit conseilPetits conseils : • Préférez une chambre individuelle à une chambre double si vous avez le choix : on est souvent fatiguée et les visites de l’autre maman peuvent être exténuantes ainsi que le manque d’intimité, les pleurs du bébé…. (même si vous payez un supplément qui normalement est pris en compte par la mutuelle)
• Pensez à demander à votre mutuelle combien elle prend en charge par jour pour la chambre avant de faire votre choix et profitez en pour lui demander si vous avez droit à une prime de naissance et quelles sont les démarches.

Choix du mode de garde

Celui-ci doit, pour changer, également être fait très rapidement (eh oui c’est un vrai marathon pendant la maternité !) car suivant les communes si vous souhaitez une place en crèche, le « dossier pour une place d’accueil en structure municipale de la petite enfance » doit être remis dès l’annonce de la maternité et dans d’autres communes pas avant 6 mois. Le mieux est de se renseigner auprès de votre mairie au service de la petite enfance. Il vous indiquera la marche à suivre.
Si vous souhaitez plutôt faire appel à une assistante maternelle ou parentale, faite appel au RAM (relais d’assistantes maternelles) ou aux RAP (relais d’assistantes parentales) de votre mairie. Le relais vous donnera une liste d’assistantes maternelles ou parentales à contacter.
Vous pouvez déjà prospecter pendant que vous êtes enceinte. Cela vous fera gagner du temps quand bébé sera né.
Certaines mairies organisent des forums. N’hésitez pas à leur demander

3e mois

La première échographie

Elle doit être faite entre la 10e et la 12e semaine de grossesse (SG) soit entre la 12e semaine et 14e semaine d’aménorrhée (SA)
Elle permet de déterminée la date de début de grossesse (et donc du terme), d’identifier le nombre de foetus, d’identifier d’éventuelles anomalies et malformation et de mesurer de la clarté nucale.
C’est l’échographie que j’ai préférée, c’est celle où on voit mieux la « chair de votre chair » sous tous ses angles. On voit bien toutes les parties de son corps avec l’aide de la sage femme échographiste ;-) car certaines parties ne sont pas forcement très reconnaissable pour nous.
La sage femme remplira également une partie du formulaire de dépistage de la trisomie 21 fœtale au 1er trimestre de grossesse.
L’échographie est pris en charge à 70 %

petit conseilPetit conseil : Pensez à prendre rendez-vous très rapidement pour la première échographie (dès votre 2eme visite prénatale car pour les établissements hospitaliers la demande est très importante) voire même pour la deuxième, quitte ensuite à décaler la date.

Dépistage de la trisomie 21 fœtale

La prise de sang doit être effectuée normalement juste après la première échographie dans un laboratoire qui enverra ensuite la prise de sang dans un laboratoire spécialisé. Vous n’avez pas besoin d’être à jeun.
Le résultat du calcul de risque vous sera rendu et expliqué par votre médecin ou gynéco (vous ne l’aurez pas avant).
- Si le risque est faible, il n’écarte pas complètement la possibilité pour le fœtus d’être atteint de l’affection
- Si le risque est élevé, un prélèvement (de liquide amniotique, de villosités choriales ou de sang fœtal) vous sera proposé.

L’annonce à son employeur

Il est préférable d’avertir son employeur relativement tôt, afin de bénéficier des droits de la femme enceinte. Lors de cette annonce, on adresse à son employeur une lettre recommandée avec accusé de réception, comprenant le certificat médical indiquant la date supposée de l’accouchement, avec les dates du congé maternité.
Le mieux est d’informer son employeur que l’on est enceinte au début du deuxième trimestre.

La reconnaissance anticipée

Si vous n’êtes pas mariés, c’est le moment de penser à la reconnaissance anticipée :
Cela concerne surtout le papa qui « reconnait » officiellement son enfant et établit donc un lien de filiation. Son but : permet de simplifier les démarches au moment de la déclaration de naissance. Elle est à effectuer à la mairie de votre commune et vous devez fournir comme documents : Vos pièces d’identité et un justificatif de domicile. Il faut que vous soyez présents tous les 2.

Rendez-vous chez le dentiste

Un rdv chez le dentiste est recommandé dans les premiers mois car les modifications hormonales peuvent entraîner des caries et des saignements de gencive.

4e mois

Choix des cours de préparations à la naissance

Vous trouverez dans mon article Les cours de préparations à la naissance et à la parentalité toutes les informations pour faire votre choix.

petit conseilPetit conseil : Quelle que que soit la méthode que vous aurez choisie téléphonez rapidement (dans les 2-3 premiers mois maxi) à la sage femme qui vous dispensera les cours car sinon vous risquez de vous retrouver sur liste de d’attente et de ne pas pouvoir bénéficier des cours.

La première séance de la préparation à la naissance et à la parentalité (réunion d’information sur la naissance)

Cette 1ere séance se fait en groupe dans une grande salle (au moins 60 personnes) où une sage femme et un anesthésiste vous présenteront le service maternité et répondront aux questions.

petit conseil Petit conseil : Arrivez à l’heure car les places sont chères ;-) et rester debout pendant 2 heures n’est pas génial.

2e examen prénatal

Elle est soit effectuée par votre gynécologue ou médecin soit par la sage femme de la maternité que vous avez choisie. Cela dépendant des maternités, certaines préfèrent suivrent dès le début leur patiente et d’autres préfèrent suivre la patiente à partir du dernier mois.
Pendant cette visite vous montrez la première écho et votre gynécologue aura en sa possession les résultats dépistage de la trisomie 21 fœtale au 1er trimestre de grossesse (vous ne recevrez pas les résultats chez vous). Si le résultat est élevé, il vous expliquera les risques, les contraintes et les éventuelles conséquences de chaque technique de prélèvement.
Votre médecin vous prescrit à nouveau un examen général. Il vous rappelle aussi que vous devez pratiquer votre deuxième échographie (22e semaine). Et donc prendre rdv très rapidement

Par ailleurs au cours des sept consultations prénatales, voici les gestes que vos retrouverez régulièrement : un examen clinique (toucher vaginal), une prise de votre tension, une recherche de l’albumine et de sucre dans vos urines, la mesure de la hauteur utérine, un contrôle de votre prise de poids.
En outre, le dépistage de la toxoplasmose, sera répété chaque mois à partir du deuxième examen prénatal si l’immunité n’est pas acquise.
L’examen urinaire sera fait directement avant votre visite si vous êtes suivie dans la maternité où naîtra votre bébé.

5e mois

La 2e échographie

Elle doit être faite entre la 20e et la 22e SG soit entre la 22 et 24 SA
La deuxième échographie appellée également échographie morphologique aura pour but de vous donner plus de détail sur bébé : examen du bon fonctionnement des organes (cœur, reins et vessie, colonne vertébrale, estomac, membres et cerveau), vérifier les flux sanguins, constater la croissance du fœtus en le mesurant. Et très important c’est l’Echographie où vous pouvez savoir à l00% le sexe du petit loulou qui est dans votre ventre !
L’échographie est pris en charge à 70 %.

petit conseilPetit conseil : Prenez directement rendez-vous pour la 3eme échographie

3e examen prénatal

Comme pour la visite prénatale précédente, votre médecin ou la sage femme procédera à :
Un examen général, un examen obstétrique, un examen sanguin (agglutinines pour rhésus négatif), un examen sanguin toxoplasmose pour future maman non immunisée, une analyse d’urine (sucre et albumine), le suivi cardiaque du futur bébé.

petit conseil Petit conseil : A partir du 5éme mois votre ventre et votre dos deviennent douloureux. N’hésitez pas à demander à votre sage femme des séances de kiné car cela vous soulagera et elles sont prises en charge à 100% par la sécurité sociale.

6e mois

4e examen prénatal

Pour cette visite prénatale votre médecin ou la sage femme procédera aux mêmes examens que la précédente. Vous devrez également faire un test du diabète gestationnel.

Test du diabète gestationnel

Le diabète gestationnel est une intolérance aux glucides, c’est à dire un trouble de la régulation du glucose (glycémie) entraînant un excès de sucre dans le sang.
Prévoyez en gros 3 heures dans la salle d’attente du laboratoire. En gros, le principe est de vous faire boire 75g de sucre : oui c’est pas très folichon et pas du tout agréable à avaler mais ça se boit. Une prise de sang est d’abord réalisée à jeun, puis 1 heure et 2 heures après l’administration de la solution sucrée. Les résultats vous sont ensuite envoyés.

petit conseilPetits conseils : • Prévoyez de la lecture ou un film sur votre tablette car vous allez rester à peu près 3 heures dans la salle d’attente.
• Prenez ensuite un bon petit dej pour vous enlever le goût de la solution sucrée de la bouche.

7e mois

5e examen prénatal

Pour cette visite prénatale votre médecin ou la sage femme procédera aux mêmes examens que la précédente. En cas de contractions ou de col utérin trop ouvert, votre médecin peut vous demander un plus grand repos et même de terminer votre grossesse allongée (je sais ce n’est pas drôle, mais chaque semaine gagnée est précieuse pour votre petit bout de chou non ?)
Rappel : Vous effectuerez la 3e échographie entre la semaine de grossesse 30 et 32 SG.

Les cours de préparations à la naissance

Ils commencent normalement à cette période mais cela dépend du thème que vous avez choisi.

8e mois

La 3e échographie

Elle doit être faite entre la 30e et la 32e SG soit entre la 32e et 34e SA
La troisième échographie qu’on appelle également échographie de croissance fœtale vous informera sur les derniers éléments qui préciseront votre accouchement : le poids approximatif de votre bébé et surtout sa présentation (la position qu’il aura dans votre ventre le jour de l’accouchement). Elle permet également de vérifier le bon « fonctionnement » de bébé : croissance du fœtus en le mesurant, bon fonctionnement des organes (cœur, reins et vessie, colonne vertébrale, estomac, membres et cerveau), vérification des flux sanguins, position du placenta et la qualité du liquide amniotique, vérification de la taille du bassin.
L’échographie est prise en charge à 100 %

6e examen prénatal

Comme les examens précédent, votre médecin ou la sage femme vous pèse, prend votre tension artérielle et effectue des analyses d’urine pour doser votre taux de glucose et d’albumine. Il examine l’état de votre col, mesure la taille de votre utérus et écoute le rythme cardiaque du bébé. Il vérifie également la position du bébé dans le ventre (au cas où il aurait changé de position). Voir l’article : Les différentes positions lors de l’accouchement.

Pour les bébés en position siége qui ne se seraient pas retournés c’est le moment d’évoquer l’accouchement et les différentes solutions qui existent. Voir l’article : Mon bébé est en position siège

Votre Médecin vous demandera aussi de prendre rendez-vous avec l’anesthésiste (c’est obligatoire).

Le rendez-vous avec l’anesthésiste

Il a lieu normalement au cours du 8e mois. C’est un rendez-vous obligatoire, même si vous n’avez pas l’intention d’avoir recours à la péridurale ou à une césarienne.
Vous serez reçue individuellement à la maternité où vous devez accoucher.
L’anesthésiste procèdera alors à un interrogatoire complet et à un examen médical.
Voir l’article : Mon rendez-vous avec l’anesthésiste

Attestation d’arrêt de travail

Pour celles qui travaillent encore, cette déclaration à envoyer à la Sécurité Sociale marque le début de votre congé; maternité.

Préparer sa valise de maternité

Parce qu’on est jamais trop prévoyant, prenez bien le temps de préparer votre valise de maternité pour ne rien oublier !
Plus d’informations voir l’article : Valise de maternité : liste complète pour maman et bébé

Fin des cours de préparation à la naissance

 

9e mois

7e examen prénatal

Pour celles qui sont allées au bout de leur grossesse, c’est « normalement » le dernier examen et donc la dernière fois que vous voyez la sage-femme si vous êtes suivie à la maternité.
Comme les examens précédent, votre médecin ou la sage femme vous pèse, prend votre tension artérielle et effectue des analyses d’urine pour doser votre taux de glucose et d’albumine. Il examine l’état de votre col, mesure la taille de votre utérus et écoute le rythme cardiaque du bébé. Il vérifie également la position du bébé dans le ventre (au cas où il aurait changé de position).

Accouchement : l’aventure commence maintenant !!!!

 

Découvrez mes autres articles sur mon blog Objectif maman

 

SP – Septembre 2014

Mon bébé est en position siège

Le 9 octobre 2014, 14:57 dans Maternité 0

Mon bébé est en position siègeLa nouvelle est tombée comme ça pendant  la 3e échographie : « votre bébé est en position siège » En quoi ? Découvrez mon parcourt de maman avec un bébé en position siège. Vous saurez tout sur les bébés en position siège ainsi que les méthodes (version par manœuvres externes et les celles plus douces) qui existent pour aider bébé à se retourner.

Tout d’abord, après de nombreuses recherches, il faut savoir qu’on distingue plusieurs types de présentation par le siège. Le bébé est toujours en position vertical. Et au surprise, toutes ces positions siéges ne concernent qu’environ 2 à 3 % des bébés. Eh oui mon petit bébé n’est même pas né qu’il fait parti d’une minorité !
Mais assez parlé,  découvrons

Les différentes présentations par le siège :

Siège complet

La présentation du siège est complète lorsque bébé est assis en tailleur ses fesses sur le col et sa tête reste dans la partie haute de l’utérus. L’accouchement est un peu plus long, mais peut se faire par les voies naturelles.

Siège décomplété mode des fesses

Bébé est assis sur ses fesses toujours sur le col mais cette fois-ci ses jambes sont tendues et relevées jusqu’à son visage. La césarienne n’est pas automatique mais souvent nécessaire.

Siège décomplété mode des pieds ou des genoux 

Les jambes du bébé sont sous ses fesses. Au moment de la dilatation du col, ce seront les pieds ou les genoux qui s’engageront en premier, parfois en entraînant le cordon.

Siège semi décomplété

Bébé a une jambe en extension vers le visage, l’autre repliée en tailleur ou sous les fesses.

On estime généralement que vers 28 SA (Semaines d’aménorrhée)  20% des bébés sont en siège et au moment où on pratique la 3e échographie (à 33 SA) 10 à 15% des bébés le sont encore.

A ce stade de la grossesse, les retournements sont encore très fréquents : on estime qu’entre 33 SA et 35 SA, entre un tiers et la moitié des bébés se retourneront spontanément.

 

Mais alors l’accouchement par voie basse est possible en siège ?

Pas de panique, si bébé ne retourne pas spontanément de lui-même, il faut savoir que le recourt à la césarienne en position siège n’est pas obligatoire. En effet, un accouchement classique par voie basse reste possible mais il faut réunir plusieurs conditions : La principale, le diamètre de la tête de bébé doit coïncider avec celui du bassin maternel. Votre gynécologue vous prescrira pour cela une échographie pour mesurer les diamètres de la tête du bébé et une « radiopelvimétrie » pour vérifier que votre bassin est assez grand. Le bébé ne doit pas non plus peser trop lourd pour pouvoir passer par votre bassin.

Il faut quand même savoir l’accouchement par le siège dure en général plus longtemps qu’un accouchement par le sommet. La mère risquant d’être déchirée au moment du passage de la tête, le médecin pratiquera alors une épisiotomie.

Mon bassin est trop étroit !

Si comme moi votre bassin est trop étroit, en position siège ainsi qu’en position transversale, vous pouvez également avoir recourt à la version par manœuvres externes pour qu’il revienne à la position habituelle pour l’accouchement : la tête en bas.

 

C’est quoi la version par manœuvres externes (VME) ?

En théorie : Cela consiste à « retourner »  votre bébé qui se présente par le siège ou en position transversale pour lui amener la tête en bas, dans la position habituelle pour l’accouchement. Elle est faite en général à partir de la 36e  semaine.
La version se fait par mobilisation de votre bébé à travers votre paroi abdominale par le médecin obstétricien.

-  En pratique : Après avoir vérifié la position de bébé par palpation et par échographie (pour peu qu’il se soit retourné), les mains du médecin aident, par une rotation douce, le bébé à se retourner tête en bas.

Découvrez comment s’est passé mon rendez-vous pour la version par manœuvres externes étapes par étapes

Est-ce que ça fonctionne ?

Son taux de succès est de 50 à 60 %. Cette manœuvre peut être éventuellement répétée en cas d’échec lors de la première tentative si le médecin le préconise. Cette seconde tentative a encore 50 % de chances de succès.

Y a-t-il des risques ou inconvénients ?

La version est un acte courant et bien réglé dont le déroulement est simple dans la grande majorité des cas.

Il faut le savoir, la manipulation de l’abdomen peut provoquer un désagrément passager. Surtout, si vous ressentez une douleur, il faut la signaler au médecin.

C’est très rare mais il peut y avoir certains incidents qui peuvent survenir au cours de la version comme la perte des eaux, des saignements par le vagin ou des contractions de l’utérus. Dans ces cas, cela peut nécessiter de rester hospitalisée en surveillance.

Encore plus rare, des anomalies du rythme cardiaque fœtal peuvent nécessiter d’extraire rapidement le bébé par césarienne. C’est pour cette raison que vous et votre bébé serez surveillés quelques heures après la réalisation du geste. De plus, un contrôle du rythme cardiaque fœtal est réalisé avant la sortie et généralement quelques jours après la version.

Et si la version ne fonctionne pas il y a d’autres méthodes ?

En effet il se peut que bébé revienne à sa position initiale immédiatement ou quelques heures voire quelques jours après. Il existe alors d’autres techniques pour inciter bébé à se retourner.

Découvrez mes autres articles sur mon blog Objectif maman

 

SP – Septembre 2014

Les différentes positions lors de l’accouchement

Le 8 octobre 2014, 12:03 dans Maternité 0

C’est au cours de la 3e échographie que l’obstétricien va connaître la position qu’aura votre bébé lors de l’accouchement. C’est le plus souvent vers la fin du 7e mois que les bébés prennent leur position pour une première grossesse. Ils peuvent se retourner plus tard quand leur maman a déjà un enfant.

Définition

On appelle « la présentation » la position que va prendre votre bébé pour se présenter le jour tant attendu de l’accouchement. Il existe différentes postions que peut prendre votre bébé.

Pourquoi bébé se retourne-il ?

La place devient de plus en plus exigüe dans le ventre de la maman alors que la quantité du liquide amniotique reste la même. Bébé va donc chercher la position la plus confortable pour lui.

Les différentes positions ou présentations

- Présentation du sommet ou céphalique :

c’est la position la plus courante (95% des bébés) et la meilleure (le diamètre de sa tête atteint sa dimension minimale) : Bébé aura la tête en bas. La tête s’engage complètement fléchie, le menton se trouvant sur le thorax à l’entrée du bassin et les jambes repliées dans la partie haute de l’utérus.

- Présentation de la face :

Bébé a la tête en bas, mais sa tête est défléchie (entièrement rejetée en arrière). L’accouchement par voie naturelle est possible si le bébé tourne son menton, mais sera difficile (recours à l’utilisation de forceps). C’est pourquoi, le recours à la césarienne arrive souvent.

- Présentation du front :

C’est la position, tête en bas, la plus défavorable. En effet  la tête se trouve en position intermédiaire entre la face et le sommet. Elle présente un diamètre trop grand pour s’engager dans le bassin. Un accouchement naturel est dans ce cas impossible, il faut donc avoir recours à une césarienne.

- Présentation transversale :

signifie que le bébé se présente horizontalement avec le dos en haut ou en bas.  Votre bébé est resté couché ! Heureusement c’est une présentation très rare et concerne environ 0,5% des naissances. La césarienne s’impose dans ce cas-là.

- Présentations par le siége :

On distingue plusieurs types de présentation par le siège, celles-ci concernent environ 2 à 3 % des bébés. Pour toutes ces présentations par le siège, bébé est en position verticale.

Pour plus d’information lire l’article : mon bébé est en position siège

  • Siège complet :

La présentation du siège est complète lorsque bébé est assis en tailleur ses fesses sur le col et sa tête reste dans la partie haute de l’utérus. L’accouchement est un peu plus long, mais peut se faire par les voies naturelles.

  • Siège décomplété mode des fesses :

Bébé est assis sur ses fesses toujours sur le col mais cette fois-ci ses jambes sont tendues et relevées jusqu’à son visage. La césarienne n’est pas automatique mais souvent nécessaire.

  • Siège décomplété mode des pieds ou des genoux :

Les jambes du bébé sont sous ses fesses. Au moment de la dilatation du col, ce seront les pieds ou les genoux qui s’engageront en premier, parfois en entraînant le cordon.

  • Siège semi décomplété :

Bébé a une jambe en extension vers le visage, l’autre repliée en tailleur ou sous les fesses.

Découvrez mes autres articles sur mon blog Objectif maman

 

SP – Septembre 2014

Voir la suite ≫